Retouner à la page d'accueil du site des Etudes Roussillonnaises, Revue d'Histoire et d'Archéologie Méditerranéennes


NOTE DE LA REDACTION AUX AUTEURS


Instructions pour l’envoi, en vue d’une éventuelle publication, d’articles, résumés, notes et documents ou recensions à la Direction de la Revue, et au directeur de la section concernée du Comité de lecture.

 

N.B. : Le non-respect de cette liste d'instructions indiquées ci-dessous expose les auteurs à de longs retards dans la prise en considération de leur article par le comité de lecture, et donc le traitement et la parution de leurs textes.

Sommaire de ces Instructions

Envoi Tirage papier et disquette /Aspect du titre d’un article, d’une note et documents, d’une note critique, d’une recension et de chaque page de texte/Notes de bas de page / Résumé d'un article /Titres et fonctions scientifiques ou professionnelles de l'auteur / Coordonnées (facultatives) postales ou e-mail de l'auteur à l’intention des lecteurs/Caractères non latins, signes phonétiques / Illustrations /Épreuves de l'auteur /Tirés à part (un CD-rom) /Recensions /Références bibliographiques /Délai de remise des articles avec résumé, et des recensions /Correspondance



Envoi Tirage papier et disquette

Pour les articles et les recensions ou « notes critiques », remettre :

- un texte en deux exemplaires papier (un pour la direction, un pour le directeur de la section concernée du comité de lecture)
- joindre la disquette word pour PC, ou un CD-rom, en indiquant le logiciel utilisé.
- Seules les recensions peuvent être envoyées par le courrier électronique (à condition de ne comporter aucun signe diacritique) ; à défaut, remettre le texte de la recension sur papier en un seul exemplaire avec la disquette correspondante.
- Bien mentionner à la fin de son article, pour permettre la correspondance (et notamment l’envoi de l’épreuve par l’éditeur, ou plus tard du CD-rom auteur), son nom complet, son adresse postale, son courriel, ses coordonnées téléphoniques, son fax.


Aspect du titre d’un article, d’une note et documents, d’une note critique, d’une recension, et de chaque page de texte

- Utiliser la police Times New roman, en police 11
- Utiliser une taille de police 16 pour le titre de l’article, 11 pour le titre d’un résumé, ou d’une recension, et toujours des caractères gras pour les titres.
- Indiquer les grandes articulations du texte par des intertitres en caractères gras.
- Marquer le début des paragraphes par un retrait net.
- La revue publie de préférence des articles de 8 à 15 pages maximum (45 000 caractères, notes et espaces blancs compris), mais la complexité d’un sujet ou son intérêt autorisent l’écriture d’un plus long article (60 000 caractères maximum, notes et espaces blancs compris). Le comité de lecture se réserve de publier en deux fois les études trop longues.

notes de bas de page


Les appels de notes dans le texte figureront au bas de chaque page de l'article en numérotation continue.


Résumé d'un article

Fournir pour chaque article un résumé en français (5 à 8 lignes maximum) et en anglais précédé du titre traduit, et (ou) en catalan et (ou) castillan et (ou) allemand. Les résumés traduits seront corrigés éventuellement par les traducteurs de la revue.


Titres et fonctions scientifiques ou professionnelles de l'auteur

Indiquer les titres universitaires ou l’établissement d’enseignement et (ou) le centre de recherches que l’auteur souhaite voir figurer sous son nom.

Coordonnées (facultatives) postales ou e-mail des auteurs à l’intention des lecteurs

Indiquer, si vous le souhaitez, à la fin de votre article une adresse postale ou e-mail complète à l’intention des lecteurs.


Caractères non latins, signes phonétiques

Dactylographier les mots en caractères autres que latins (grec, hébreu, etc.), caractères dont il vaut mieux ne pas abuser. Les signes phonétiques doivent être très clairement identifiables (joindre la liste des signes utilisés, en précisant le système de transcription utilisé).


Illustrations

Les illustrations sont publiées en général en noir et blanc, sauf pour les articles d’histoire de l’art où l'on accepte plus facilement la couleur, s’il s’agit par exemple de peintures (mais il convient de limiter le nombre d’ illustrations, et en particulier celles en couleur, étant le donné le coût d’édition). Les figures doivent être particulièrement nettes. Les planches seront fournies sur papier couché de préférence. Joindre l’autorisation de publication de ces figures, si elles proviennent d’un ouvrage ou d’un musée, un état précisant le numéro d’ordre, la référence d’origine précise (l’auteur et la date de la source, le titre exact de la figure), et l’emplacement souhaité dans le texte (inséré ou à côté, dans la mesure où l’éditeur essaiera, s’il le peut, de satisfaire ce souhait).


Épreuves de l'auteur


Une seule épreuve papier est fournie par l'éditeur aux auteurs pour leur correction (La seconde épreuve concerne l’ensemble des articles, et donc seulement la rédaction de la revue). La réécriture de § ou de longues phrases n’est plus admise, dès que le tapuscrit a été remis à l’éditeur. L’auteur doit donc limiter ses corrections au texte déjà reproduit dans l’épreuve. L’auteur doit renvoyer l’épreuve de son article corrigée en rouge, très lisiblement et proprement, et la retourner dans un délai de trois semaines au plus tard.


Tirés à part (c'est-à-dire un CD-rom)

Seuls les auteurs d’articles, et (ou) de notes et documents, en reçoivent le CD-rom pour pouvoir imprimer en tiré à part autant d’exemplaires qu’ils le souhaitent.

Recensions critiques, notes critiques, et notices bibliographiques

Les ouvrages reçus et susceptibles d’être recensés font l’objet d’une proposition précise comportant toutes les références bibliographiques souhaitables. Si le recenseur pressenti est intéressé, le ou les livres lui sont envoyés après acceptation formelle de sa part d'en faire la recension, et restent soit la propriété du recenseur qui le souhaite, soit constituent la bibliothèque scientifique des Etudes Roussillonnaises, accessible sur demande aux membres du comité de lecture.

Il est souhaitable que le compte rendu soit critique, et mette en valeur des interprétations ou des données nouvelles. Sa longueur varie entre une et cinq pages imprimées (soit deux pages ½ recto-verso maximum). Les références bibliographiques sont dans ce cas incorporés au texte, et non en notes infra-paginales.

La notice bibliographique donne une information et une appréciation plus sommaire mais pertinente de la parution et du contenu d’un ouvrage. Sa longueur varie d’une demi à une page maximum. Les références bibliographiques sont incorporés au texte, et non en notes infra-paginales.

Les Notes critiques sont des recensions fouillées et longues (plus de cinq pages imprimées), qui abordent un problème au fond, débordant l’ouvrage considéré, à mi-chemin entre le compte rendu et l’article original. Il faut donc titrer clairement ces notes critiques (pour renseigner sur le sujet traité), et mettre en sous-titre : Notes critiques* (l’astérisque renvoie à une note contenant la référence bibliographique précise de l’ouvrage recensé). Ces notes critiques sont alors précédées - comme pour les articles - de résumés en français, anglais, et si possible en catalan ou en castillan (qui seront tous relus, et éventuellement corrigés, par les traducteurs de la revue).

Les chroniques, enfin, donnent des informations sur les congrès, colloques et autres activités scientifiques historiques ou archéologiques.


Références bibliographiques


Dans les articles, indiquer en entier le prénom des auteurs ainsi que les sigles des revues et des collections, au moins à la première occurrence. Respecter les normes bibliographiques scientifiques en vigueur :

- p. (pour une page), pp. pour les double-pages, op. cit., art. cit., vol., T., fasc., n°.
- N’utilisez les italiques dans le texte que pour les termes qui ne sont pas en français (latin et tout autre langue étrangère).
- Les citations en français dans le texte ne sont pas en italique mais "entre guillemets".
- Les abréviations sont exclues, et l’emploi de sigle toujours explicité à la première utilisation dans le texte.
- Ecrire l’emploi de chiffres dans le texte (sauf pour les siècles), en toutes lettres ( ex : le premier texte, trente-six cavaliers)

- Les références bibliographiques des ouvrages recensés seront toujours données dans la forme et l’ordre suivant : Prénom(s) en minuscule (sauf 1ère lettre : ex : Michel) et Nom de l’auteur en lettres capitales (ex : ZIMMERMANN)- Titre de l’article sans mettre de guillemets (ex : La consécration des églises en Cerdagne aux Xe et XIe siècles. Une territorialisation de la foi.) , titre de l’ouvrage ou de la revue (en italiques : ex : Le Moyen Age dans les Pyrénées catalanes, Art, culture et société ), directeur de l’ouvrage s’il y en a un (dir. Michel Zimmermann) – n° du volume ( vol.) ou du tome (T.) s’il y a un - Lieu d’édition (sauf pour les revues)- Collection (coll.), s’il y a lieu, et numéro dans la collection (n° ) - Nom de l’éditeur (ex : éd. Trabucaire) - Date de parution (ex : septembre 2005) – page (p.) ou pages (pp.) - Collection, s’il y a lieu, et numéro dans la collection

1er exemple pour citer un article : Michel ZIMMERMANN, La consécration des églises en Cerdagne aux Xe et XIe siècles. Une territorialisation de la foi, Le Moyen Age dans les Pyrénées catalanes, Art, culture et société (dir. Michel Zimmermann ), Actes du colloque de Prades des 23-25 mai 2003 de Prades (Pyr.-Or.), en mémoire de Mathias Delcor, Etudes Roussillonnaises, Revue d’Histoire et d’Archéologie Méditerranéennes, tome XXI, 3e série, éd. Trabucaire, septembre 2005, pp. 65-86.

2e exemple pour citer un ouvrage : Michel ZIMMERMANN (dir.), Le Moyen Age dans les Pyrénées catalanes, Art, culture et société, Actes du colloque de Prades des 23-25 mai 2003 de Prades (Pyr.-Or.), en mémoire de Mathias Delcor, Etudes Roussillonnaises, Revue d’Histoire et d’Archéologie Méditerranéennes, tome XXI, 3e série, éd. Trabucaire, septembre 2005, 250 p.

3e exemple pour citer une revue : Le Moyen Age dans les Pyrénées catalanes, Art, culture et société (dir. Michel Zimmermann ), Actes du colloque de Prades des 23-25 mai 2003 de Prades (Pyr.-Or.), en mémoire de Mathias Delcor, Etudes Roussillonnaises, Revue d’Histoire et d’Archéologie Méditerranéennes, tome XXI, 3e série, éd. Trabucaire, septembre 2005, 250 p.

- Dans les comptes rendus, les références bibliographiques des ouvrages recensés seront données dans l’ordre suivant : Prénom(s) en minuscule (sauf 1ère lettre) et Nom de l’auteur en lettres capitales - Titre de l’ouvrage (en italiques) - Lieu d’édition (sauf pour les revues)- Nom de l’éditeur - Date - Format (facultatif) - Nombre de pages - Collection, s’il y a lieu, et numéro dans la collection - Prix.

Exemple : Michel ZIMMERMANN (dir. ), Le Moyen Age dans les Pyrénées catalanes, Art, culture et société, Actes du colloque de Prades des 23-25 mai 2003 de Prades (Pyr.-Or.), en mémoire de Mathias Delcor, Etudes Roussillonnaises, Revue d’Histoire et d’Archéologie Méditerranéennes, tome XXI, 3e série, éd. Trabucaire, septembre 2005, 250 p. (Illustr. N e B. et coul .), 30 E.


Délais pour la remise des articles ou des recensions des ouvrages


Les collaborateurs de la Revue qui désirent envoyer des articles pour parution doivent les adresser à la direction de la revue (direction@etudesroussillonnaises. com, ou 46 rue Voltaire. 94 190. Villeneuve St-Georges.) et au directeur de la section concernée du comité de lecture (dont les adresses ou e-mails figurent sur le site des Etudes Roussillonnaises). Si le comité de lecture de la revue retient l’article, mais qu’il souhaite que l’auteur y apporte des corrections (réductions, etc…), l’auteur a quatre mois maximum de délai pour renvoyer son article corrigé, qui sera alors remis, après une nouvelle lecture par le comité de lecture, à l’éditeur pour la première épreuve (celle de l’auteur). Passé ce délai de quatre mois, l’article ne pourra paraître que dans un numéro suivant.

Les collaborateurs de la Revue qui désirent recenser des ouvrages reçus avant les vacances d’été s’adressent directement à (direction@etudesroussillonnaises. com, mais leur engagement ferme de le recenser doit se faire dans des délais raisonnables respectant le calendrier de parution, donc ils doivent retourner leur tapuscrit à la rédaction avant Noël.


Correspondance

 

La correspondance est à adresser à Etudes Roussillonnaises, Revue d’Histoire et d’Archéologie Méditerranéennes, 46 rue Voltaire 94 190. Villeneuve Saint-Georges, et en juillet-août au 2 rue des abreuvoirs 66 000. Perpignan.) ou par courriel à direction@etudesroussillonnaises.com

Tél. 01 43 89 43 89 ou 01 76 14 45 05.



- Revue fondée en 1951 par Pierre PONSICH, Anny de POUS, Marcel DURLIAT. - Siège social : 2 rue des abreuvoirs. 66000. Perpignan.
- Direction de la revue (1e et 2e séries) : Pierre PONSICH (1951-1999), Claire PONSICH (depuis 2000).
- Direction de la revue (3e série) : direction@etudesroussillonnaises.com ou - claire.ponsich@gmail.com
(46 rue Voltaire. 94 190. Villeneuve Saint-Georges).
- Responsable multi-médias : Nicolas Ponsich webmestre@etudesroussillonnaises.com.